Les galeries permanentes du musée vous offrent la possibilité de voyager dans le temps par l’entremise de découvertes de la faune et la flore paléontologiques d’il y a des millions d’années – dont plusieurs proviennent du dépôt d’ossements pipestone creek. Conçus par la firme de grande renommée reich+ petch international de toronto, ces expositions utilisent un mixe méthodes d’exposition conventionnelle et la technologie moderne.

Avec une ouverture prévue pour l’automne 2015, ces expositions transporteront le visiteur au dépôt d’ossements Pipestone Creek, à travers Les ravages des plaines inondables, en passant du Crétacé et la période dévonienne jusqu’à l’ère de l’exploration pétrolière contemporaine en Alberta.

DÉPÔT D’OSSEMENTS PIPESTONE CREEK

Ravages des plaines inondables

La reproduction du dépôt d’ossements Pipestone Creek, une des plus importantes accumulations d’ossements de dinosaures au monde, transporte les visiteurs à l’époque où les restes de centaines de dinosaures à cornes ont été déposés sur une plaine inondable. Des charognards de toutes espèces déambulent sur les os en quête de rares bouchées pouvant s’y trouver.

LA PÉRIODE CRÉTACÉE

L’ère des dinosaures

La galerie principale du musée cible deux thèmes intéressants: les nouvelles découvertes en Alberta et la diversité de la vie au sein de l’écosystème de la formation de Wapiti. Le musée présentera cinq dinosaures nouvellement baptisés de l’Alberta qui n’ont jamais été reconstitués ailleurs à travers le monde. Par l’entremise de ces nouvelles découvertes et notre compréhension de la botanique, de la géologie, du climat et de la géographie de la région de Grande Prairie à l’ère du Crétacé, les visiteurs seront guidés à travers le processus de reconstitution de l’environnement de dinosaures afin d’expliquer les décennies de travail qui s’avèrent nécessaires pour bien comprendre les caractéristiques d’un écosystème disparu.

LES OCÉANS DE L’ÈRE DÉVONIENNE

Les océans de la vie

Saviez-vous que dans son lointain passé, l’Alberta était submergée par la mer? C’est peut-être difficile à croire aujourd’hui mais durant l’ère dévonienne – il y a environ 360 millions d’années – la province était située proche de l’équateur et d’importants récifs coralliens recouvraient une grande partie des fonds marins. Ce sont ces récifs, ainsi que les microorganismes qui vivaient dans les mêmes eaux, qui ont formé les réserves de gaz et de pétrole, faisant ainsi de l’Alberta une province riche en carburants fossiles.

L’ALBERTA aujourd’hui

Nos ressources partagées

En menant l’exploration des champs pétrolifères, la géologie et la paléontologie jouent un rôle important dans l’économie moderne de l’Alberta. L’exploration et l’extraction des carburants fossiles sont à la fois autant art que science. Malgré leurs importances économiques, rares sont les gens qui comprennent comment le pétrole se rend des réserves pétrolières à l’essence qu’ils mettent dans leurs autos. Cette galerie est conçue afin d’aider les visiteurs à mieux comprendre la technologie et les procédés associés à l’extraction et au raffinage du pétrole.

galerie d’expositions temporaires

Le musée comprend une galerie d’expositions temporaires qui accueillera 3 ou 4 expositions itinérantes par année. En se pourvoyant d’une capacité à produire ses propres expositions thématiques itinérantes, le musée a l’intention d’élargir ses horizons et sa présence au niveau régional, national et international.

Your browser is out-of-date!

Please update your browser to view this website correctly. Update my browser now

x