Géologie : étude scientifique de la formation, de l’histoire et des structures de la terre.

La formation de Wapiti La région de Grande Prairie repose sur une couche de pierres de la formation Wapiti. Ces pierres correspondent à une pérode d’il y a 69 à 80 millions d’années durant les époques du Campanien et du du Maastrichtien de l’ère du Crétacé tardif. Cette couche s’étend d’Edmonton jusqu’à la bordure orientale de la Colombie-Britannique.Même si la topographie a beaucoup changé au courant des derniers 11 millions d’années, les géologues interprètent l’environnement de la formation Wapiti comme ayant été une basse plaine d’inondation couverte de rivières sinueuses, de lacs et de marécages. Le climat était beaucoup plus chaud qu’aujourd’hui malgré le fait que la région de Grande Prairie était située bien plus au nord que son emplacement actuel. En effet, à cette époque, Grande Prairie était situé non loin du cercle arctique. Étant située si loin dans le nord, la région subissait des hivers longs avec des journées courtes; cependant il y avait rarement de la neige ou de la glace.Durant le Crétacé, l’Amérique du Nord était essentiellement séparé en deux sous-contients par une mer intérieure tiède et peu profonde. Cette mer appelée Bearpaw contribuait vie et chaleur jusqu’au cercle arctique. Des montagnes situées à l’ouest approvisionnaient des rivières qui s’écoulaient à travers la plaine pour se jeter dans la mer, Cette dernière soutenait des troupeaux migrateurs de hadrosaures et de cératopsiens ainsi que touteune gamme de dinosaures tels que les tyrannosaures et les ankylosaures. La région de Grande Prairie était située vers le centre de la côte occidentale de cette mer, au milieu d’une grande plaine.Sous le solLes géologues sont capable de cartographier de façon précise le profil gélogique souterrain en utilisant non seulement des carottes de forage et toute une panoplie de moyens de télédétection mais aussi des techniques sismiques et de rayonnement gamma (radioactivité). La télédétection est similaire aux systems de navigation par sonar utilizes par les dauphins et les chauve-souris. Les densités différentes des pierres souterraines réfléchissent les ondes sonores à des vitesses différentes et ces dernières peuvent ensuite être converties en image qui apparait sur un ordinateur en surface.Ces techniques sont importantes pour les paléontologues, les géologues et les industries impliqués non seulement dans la reconstruction de l’histoire de la Terre et de ses anciens environnements mais aussi dans la quête de ressources pétrolière et gazière.  
Environmental reconstruction of the Wapiti Formation (courtesy D. Eberth/Tyrrell Museum)
Your browser is out-of-date!

Please update your browser to view this website correctly. Update my browser now

x