MUSée en gestation

Le Musée des dinosaures Philip J. Currie est une installation de renommée mondiale située au cœur de la région de la rivière Peace sur un terrain de dix acres.  Conçu par les firmes Teeple Architects de Toronto, Arndt Tkalcic Bengert (ATB) et Structural Engineers Fast & Epp, il a déjà fait la une de diverses revues et magazines de conception architecturale dont AZURE, NUVO et MUSE.Le Musée comprendra d’importants espaces de galerie axés obliquement sur un ensemble original de treuils nodaux en bois de pin, deux salles de classe, un amphithéâtre de 70 places, un laboratoire de recherche, un restaurant, une boutique de souvenirs, des sentiers extérieurs et des services aux touristes. Le toit en zinc à triple vitrage créera un environnement énergétiquement efficient afin de répondre au climat de la région de Grande Prairie. L’efficacité de cette conception permettra à l’installation d’être chauffée et climatisée par l’entremise d’un système de ventilation par déplacement d’air situé sous le plancher bétonné du Musée.La conception donnera l’impression de contribuer à une fouille archéologique grâce à deux murs de soutien massifs en béton coulé avec des gabions qui repousseront la terre afin de révéler le mur principal de la galerie. Site Plans 

patrimoine paléologique

Portant le nom du Dr. Philip Currie — parmi les paléontologues professionnels les plus connus – le Musée célèbre son engagement continu envers la découverte et l’étude du patrimoine paléontologique.  Toutefois, l’histoire commence lorsqu’un jeune enseignant nommé Al Lakusta fait une découverte inespérée lors d’une excursion à  Pipestone Creek.  Cette découverte en 1974 mènerait éventuellement à l’identification d’une nouvelle espèce jusqu’alors inconnue – Pachyrhinosaurus – un dinosaure à cornes qui a depuis été baptisé Pachyrhinosaurus lakustai en l’honneur de M. Lakusta.Entretemps, les paléontologues du Musée Royal Tyrrell, dont le Dr. Currie, se sont rendus dans la région afin d’y poursuivre des fouilles pour déterrer ces fossiles des plus intrigants. En examinant l’endroit identifié par M. Lakusta, ils réalisèrent qu’il contenait des milliers d’ossements sur une superficie aussi grande que plusieurs terrains de football.  En fait, ce dépôt d’ossements était une immense hécatombe où étaient morts des centaines de dinosaures de tous âges créant ainsi un des sites paléontologiques parmi les plus importants au monde.Suite à cette découverte initiale, d’autres fouilles ont révélé des hadrosaures (dinosaures à bec de canard), des tyrannosaures (dinosaures prédateurs), des nodosaures (dinosaures à plaques), des plésiosaures (reptiles marins) et des ptérosaures (reptiles volants), pour ne nommer que ces derniers.

.

Your browser is out-of-date!

Please update your browser to view this website correctly. Update my browser now

x